• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Mercredi 28 octobre 2020

Remise des échantillons collectés à l'Ifremer

La Seyne-sur-Mer, mercredi 28 octobre - Yvan Griboval, Directeur d'expédition et Linn Sekund, biologiste marine embarquée sur le maxi-catamaran AMAALA EXPLORER et Coordinatrice du Comité Scientifique Fabienne Gaillard des associations OceanoScientific, ont remis ce matin vers 11h00 à Vincent Rigaud, Directeur du centre Méditerranée de l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (Ifremer), les huit précieux échantillons collectés tout au long du parcours d'environ 1 500 milles nautiques de Monaco à l'embouchure du Tibre (Italie), Porto Cervo (Sardaigne), Barcelone (Espagne) et La Seyne-sur-Mer. Représentants de AMAALA, partenaire principal de cette Expédition OceanoScientific Contaminants Méditerranée 2020, Nick Naples et Brendan Jack, respectivement Directeur général et Directeur exécutif Développement Durable de AMAALA, venus de Riyadh (Arabie Saoudite) pour l'occasion. Ils étaient fiers de mettre ainsi en évidence que la préservation de l'Océan, qu'il s'agisse de la Méditerranée ou de la Mer Rouge où les coraux sont menacés par les effets du dérèglement climatique et la pollution, ne sont qu'un seul et même combat universel au profit des générations futures.

Remise des échantillons à Ifremer devant le AMAALA EXPLORER.  De gauche à droite Yvan Gribvoval (OceanoScientific), Vincent Rigaud (Ifremer), Linn Sekund (OceanoScientific ), Brendan Jack (AMAALA). Photo OceanoScientific 

Expédition Contaminants Méditerranée 2020

EOCM20-Carte_parcours-21oct20.png

Les Campagnes OceanoScientific partent et reviennent à Monaco, dans le sillage du Prince Albert Ier, fondateur de l'Institut Océanographique.

Photo Franck Terlin - Yacht Club de Monaco

Notre Mission

 

Association philanthropique d’intérêt général OceanoScientific organise des expéditions à la voile pour collecter des données  océanographiques à l’interface océan - atmosphère dans des zones maritimes peu ou pas explorées, comme dans le couloir venté  du 40e au 60e Sud sous les trois grands caps : Bonne-Espérance, Leeuwin et Cap Horn.

 

Les données ainsi collectées sont remises gratuitement à la communauté scientifique internationale pour l'aider dans sa quête d’informations in situ relatives aux causes et aux conséquences du changement climatique.

 

OceanoScientific utilise ses navigations autour du monde pour témoigner, sensibiliser, éduquer et mobiliser le plus large public à l’impérative nécessité de préserver l’Océan, dans l’intérêt immédiat de l’Humanité et au profit des générations futures.

 

Le mécénat est une source de financement  indispensable pour mener ces actions.

M

E

D

I

A

S

Nous contacter

OceanoScientific

Maison des Océans

195 rue Saint-Jacques

75005 Paris

France

OceanoScientific

c/o Yacht Club de Monaco

Quai Louis II

MC 98000 

Monaco