Actualités 2017

Mardi 27 août 2017

Explorations de Monaco

Les Explorations de Monaco ont débuté

S.A.S. le Prince Souverain Albert II de Monaco a pris l’initiative, comme Il l’a annoncé à New York le 7 juin dernier au siège des Nations Unies dans le cadre de la Conférence des Océans, de mettre en œuvre les Explorations de Monaco - dont l’objectif est de réconcilier durablement l’Humanité et la Mer - auxquelles il participera Lui-même, dans la droite ligne des campagnes de son trisaïeul Albert Ier, Prince de Monaco. Les Explorations viennent de débuter en Atlantique Nord, dans les archipels de Macaronésie : Madère, en premier, puis le Cap-Vert ensuite, avec le Yersin, navire de grand voyage et d’exploration de 76,60 mètres (252 pieds) construit par les Chantiers Piriou pour les époux François et Geneviève Fiat. Cette plateforme est adaptée aux multiples besoins des scientifiques qui se relayeront à bord trois années durant au gré d’un tour du Monde par l’Equateur. Commandé par Jean Dumarais, ce navire, capable également d’aller affronter les glaces des pôles, est un navire propre. Classé "Clean Ship", il est en effet capable de naviguer en autonomie cinquante jours durant, dont dix sans rejet de CO2 dans l’atmosphère. Les Explorations de Monaco sont parrainées par le Club des Explorateurs du Yacht Club de Monaco, dont est membre Yvan Griboval, Directeur des expéditions de l’association OceanoScientific.

Le Club des Explorateurs du Yacht Club de Monaco, parrain des Explorations de Monaco, de gauche à droite : Geneviève Fiat (Armateur du Yersin), Bernard d’Alessandri (Secrétaire général & Directeur général du Y.C.M.), Mike Horn, François Fiat (Armateur du Yersin), François Sarano, Catherine Chabaud, Jacques Perrin, S.A.S. le Prince Souverain Albert II de Monaco, Yvan Griboval (Directeur des expéditions OceanoScientific), Jean-Louis Etienne et Alvaro de Marichalar, le 27 juillet. Photo Sidney Guillemin - Explorations de Monaco

A l’initiative du Prince Souverain Albert II, les Explorations de Monaco vont se rendre sur des sites explorés il y a 116 ans, en ce qui concerne le Cap-Vert, par Albert Ier, Prince de Monaco. Quant au Yersin, il rend hommage par son nom à Alexandre Yersin (1863 - 1943), médecin bactériologiste et explorateur franco-suisse à qui on doit notamment la découverte du bacille de la peste et l’élaboration du premier sérum destiné à guérir cette maladie.

 

"Ce sont une vie de rêve depuis mes  lectures de Tintin dans mon enfance et dix ans de travail pour concevoir et construire le Yersin qui trouvent ici une première forme d’aboutissement", expliquait François Fiat le 27 juillet, quelques heures avant d’appareiller du Yacht Club de Monaco. "Mais ce n’est que le début de l’aventure, que je suis fier et honoré de partager avec le Prince Albert II et la Principauté".

 

Ce même jour, le Prince Souverain Albert II de Monaco déclarait : "Le Yersin est un navire unique. Il l’est par sa conception et son fonctionnement, entièrement pensés pour limiter au maximum son impact sur les mers et sur les écosystèmes marins. Le programme scientifique retenu aura plusieurs objectifs notamment une meilleure connaissance des océans et de leurs problématiques afin de contribuer à la recherche de solutions locales et internationales, tant d’un point de vue pratique que politique. Nous assistons à un moment qui restera dans nos mémoires, dans celles de la Principauté de Monaco, dans celles de tous les défenseurs des mers".

 

Les Explorations de Monaco associent le Gouvernement Princier, le Centre Scientifique de Monaco, la Fondation Prince Albert II, l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco, le Yacht Club de Monaco et des partenaires privés tels que Monaco-Telecom, MonacoSat et Inmarsat.

 

Tout au long de l’expédition, soit de 2017 à 2020, il sera possible de demeurer au contact du Yersin, de son équipage et de celui des dizaines de chercheurs internationaux qui se succèderont à son bord au titre des Explorations de Monaco sur le site dédié : www.monacoexplorations.org.

Dans le port Hercule, devant le Yacht Club de Monaco, le 27 juillet, quelques heures avant que le Yersin n’appareille pour une campagne de trois années d’explorations scientifiques dans le sillage de Albert Ier, Prince de Monaco. 

Photo Mc Clic - Explorations de Monaco