LogoOSC-Expedition.jpg

Expédition
Iles Éparses
2022-2023

Réaliser des navigations océanographiques à la voile sans rejet de CO2 ni déchet dans des zones maritimes scientifiquement méconnues pour bioprospecter et constituer / sauvegarder une base de données génétiques d'organismes marins des récifs coralliens menacés d'extinction, afin de découvrir et de valoriser des molécules d'intérêt dans le but d'une exploitation vertueuse par biomimétisme* des ressources récifales au profit de la Santé (HealthTech) et du Bien-être humain (Cosmétologie / Dermatologie).

Il s'agit des Expéditions OceanoScientific 2022-2027, dont la vocation est également de mobiliser par le récit et par l'image (photo / vidéo) le plus large public et prioritairement les jeunes, à l'impérative nécessité de RESPECTER et d'AIMER l'Océan.

L'Océan recouvre 71% de la Planète et les récifs coralliens (285 000 km2) représentent moins de 0,1% de cette surface, mais ils regroupent plus de 25% des organismes marins.

La France dispose du deuxième espace maritime (Zone Économique Exclusive) au Monde avec une surface de 11 035 000 km2 en Atlantique, Océan Indien et Pacifique, non loin derrière les États-Unis (11 351 000 km2) et devant les Australiens (8 505 348 de km2).

Le soleil ne se couche jamais sur la France, dotée du premier domaine sous-maritime mondial, donc d'une ressource inestimable, inexploitée, de ...11 614 000 km2 !

Dans le respect du Protocole de Nagoya relatif à l'accès aux ressources génétiques et au partage équitable des avantages qui en résultent (Accès et Partage des Avantages - APA), OceanoScientific dispose d'ores-et-déjà d'une autorisation française d'envergure internationale pour bioprospecter et pour recueillir des échantillons* d'organismes marins sur les récifs coralliens français.

Le catamaran OceanoScientific Explorer LOVE THE OCEAN sera équipé : d'un matériel unique de séquençage ADN / ARN spécifiquement développé pour cet usage innovant encore jamais réalisé ; d'un OSC System Version 4.0 de collecte et transmission automatiques d'une douzaine de données océanographiques à l'interface Air-Mer utiles à la météorologie, à l'océanographie opérationnelle et à la climatologie ; des équipements nécessaires à l'étude des contaminants qui empoisonnent le phytoplancton à l'origine de la chaîne alimentaire.

Un prototype de robot permettra de compléter le travail des plongeuses scientifiques pour recueillir des échantillons jusqu'à 350 mètres de fond et d'encapsuler des sédiments pour préserver les bactéries et virus inconnus qui s'y logent, aux fins d'études ultérieures en laboratoire.
 

Le catamaran LOVE THE OCEAN sera mené par Yvan Griboval (Directeur d'Expédition / Skipper) avec un marin professionnel, deux océanographes plongeuses formées au séquençage ADN / ARN ; un reporter d'images (vidéo et photo), une media woman en charge de l'acheminement par satellite des reportages (textes, photos, vidéos) et de l'animation permanente des réseaux sociaux.

Les Expéditions OceanoScientific 2022-2027 sont conçues et dirigées par Yvan Griboval, premier navigateur - explorateur à avoir réalisé une campagne océanographique innovante à succès : l'Expédition OceanoScientific 2016-2017 à l'interface océan-atmosphère en solitaire à la voile durant 60 jours sans escale dans le Courant Circumpolaire Antarctique, sous le 40e parallèle Sud c'est-à-dire sous les trois grands caps continentaux : Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn, au gré d'un tour du Monde de Monaco à Monaco de 152 jours de navigation en solitaire.

Les Expéditions OceanoScientific sont le fruit du Programme OceanoScientific imaginé en 2005- 2006, et démarré le 14 novembre 2006 au sein du Laboratoire d'Océanographie et du Climat Expérimentations et Approches Numériques (LOCEAN) - Université Pierre & Marie Curie (Paris VI).

Le Programme OceanoScientific est développé depuis plus de quinze ans en étroite collaboration avec l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (Ifremer), Météo-France, le LOCEAN et l'unité IMAGO de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).

En orientant ses travaux sur le thème des données génétiques des organismes marins des récifs coralliens dans le cadre des Expéditions OceanoScientific 2022-2027, le Programme OceanoScientific met en œuvre de nouvelles collaborations : avec l'École de l'ADN, le Muséum National d'Histoire Naturelle, comme avec les Universités de Toulon, Nîmes et Nice.

Le Programme OceanoScientific a initié l'OceanoScientific Academy sous la tutelle pédagogique du Campus des Métiers et Qualifications d'excellence (CMQe) - Métiers de la Mer - Région Sud, sur le thème de l'Objectif 7 du programme France 2030 : "Produire 20 biomédicaments contre les cancers, les maladies chroniques, dont celles liées à l'âge" (Président E. Macron 12/10/21).

Initiée et développée par Yvan Griboval, l'association OceanoScientific vise à réaliser une filière complète : de la collecte d'organismes marins aux fins de séquençage ADN / ARN dès leurs sortie de l'eau ; à leur étude approfondie en laboratoire par les chercheurs des grands instituts français ; puis à leur usage par des étudiants pour révéler des molécules d'intérêt pour la Santé et le Bien-être, afin : soit de faire prospérer des Biotechs françaises existantes, soit de faire éclore des startups françaises pour de nouveaux Métiers de la Mer.

Les Expéditions OceanoScientific sont soutenues par : le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, par Monsieur l'Ambassadeur pour les Pôles et les Enjeux Maritimes, Conseiller spécial du Président de la République en matière de Politique de l'Océan, par le Ministère de la Mer, par la Région Sud et l'association France Biotech.

* Le séquençage ADN et ARN d'échantillons d'organismes marins de 3 à 5 centimètres permet d'obtenir des formules numériques exploitables et reproductibles sans avoir besoin de prélever de la ressource animale vivante par pillage des récifs, ou de créer artificiellement des nurseries, ou de cultiver des algues.