Objectifs scientifiques physico-chimiques

En 2005 l'idée de Yvan Griboval, autodidacte sans formation scientifique, est simple : "Si on collecte, à la voile, exactement au même moment et au même endroit, les données scientifiques des principales composantes du Climat à l'interface Air-Mer, les chercheurs pourront ainsi observer l'interaction des différents paramètres et recueillir des informations inédites relatives aux causes et aux conséquences du dérèglement climatique". C'est sur ce concept qu'est conçu l'OSC System Version 1.0, ici à Caen le 13 octobre 2009, lorsqu'il est mis à bord de BOOGALOO.

OSC_System-Boogaloo-Caen-13oct09-Lt.jpg

Depuis octobre 2009, sur les recommandations de Fabienne Gaillard (†) de l'Ifremer, l'OSC System collecte automatiquement toutes les six secondes les données scientifiques issues de capteurs sélectionnés par les chercheurs qui guident le développement du Programme OceanoScientific ; une médiane de ces données est effectuée entre H-10 et H, puis transmise automatiquement par satellite à Météo-France et à d'autres instituts océanographiques à H+2. Une fois validées automatiquement par les logiciels de Météo-France, les données OceanoScientific sont mises en open source internationalement à la disposition des météorologues et climatologues sur le Global Telecommunications System (GTS). Les données recueillies toutes les six secondes sont enregistrées sur le disque dur de l'OSC-Computer grâce à "l'arme secrète" de l'OSC System : son OSC-Software, très innovant et unique au Monde. Afin de vérifier la qualité des données enregistrées, l'équipage de l'OceanoScientific Explorer recueille des échantillons d'eau selon différentes procédures très rigoureuses. Désormais, grâce à la présence de Linn Sekund à bord, les capteurs de l'OSC System seront régulièrement recalibrés, notamment le capteur de pCO2 qui le sera quotidiennement.

Les données collectées sont, dans l'Air : Force et Direction du vent, Température et Humidité de l'air, Pression atmosphérique ; dans la Mer : Température et Salinité, Pression partielle de CO2, Acidité (pH), Fluorescence (marqueur du phytoplancton), Oxygène dissous. Plusieurs capteurs d'un même paramètre permettent d'en contrôler la pertinence. Des capteurs Température passifs sont placés sous les coques, pour renforcer la précision des données collectées et éviter toute erreur.

2-22-02-10-IRD_IMAGO-D.Diverres-L.Sekund-OSC_System-Lt.jpg

L'OSC System Version 4.0, qui est mis au point ici dans l'atelier de l'Unité IMAGO de l'IRD par Denis Diverrès et Linn Sekund (Photo du 10/02/22), va comporter une innovation unique à ce jour, destinée à ce que les données pCO2 puissent être comparées en temps réel à toutes les données physico-chimiques collectées à bord d'un navire se déplaçant et quelle que soit sa vitesse...