Objectifs scientifiques génétiques

Le catamaran OceanoScientific Explorer dénommé LOVE THE OCEAN sera équipé d'une station de séquençage ADN / ARN très innovante, recréant les conditions d'un laboratoire scientifique à terre. Cette station sera adaptée à une énergie principalement solaire, éolienne et hydrolienne. Plusieurs congélateurs seront exclusivement dédiés aux échantillons à conserver à -20°.

Quatre grandes familles d'organismes marins vont être bioprospectées : Anthozoaires (Corail - Anémones de mer - Méduses), Ascidies (Invertébrés), Spongiaires (Éponges), Végétaux (Algues). Quatre échantillons d'une taille de trois à cinq centimètres seront prélevés. Ils seront comparables à la mèche de cheveux d'un être humain. Rien de douloureux ou d'handicapant pour l'organisme. Le premier échantillon sera séquencé aussitôt sorti de l'eau pour identifier son ADN et son ARN.

Le second échantillon sera conservé selon des procédures très rigoureuses pour être transmis aux chercheurs du Muséum National d'Histoire Naturel (MNHN) qui l'étudiera ultérieurement en laboratoire. Le troisième échantillon sera transmis au Professeur Mohamed Mehiri (Enseignant- chercheur de l’Institut de Chimie de Nice et Directeur adjoint de l’Institut Fédératif de Recherche Ressources Marines) pour étude biologique traditionnelle avec ses doctorants. Le quatrième échantillon sera précieusement conservé : soit pour un autre usage scientifique à définir, soit pour enrichir les collections du MNHN s'il s'agit d'un organisme encore méconnu.

Les séquences génétiques obtenues à bord du catamaran LOVE THE OCEAN et, à terre, dans les locaux de l'OceanoScientific Academy (Toulon), seront prioritairement mises à disposition des étudiants bio-informaticiens qui travailleront à la mise en exergue de molécules d'intérêt, en relation avec des HealthTechs réunies au sein de France Biotech.

22-02-22-Ecole_ADN-L.Sekund-C.Siatka-C.Di_Santos-Photo_YG-2Lt.jpg

Mardi 22 février 2022, à Nîmes, le Professeur Christian Siatka initie Linn Sekund (à gauche) et Carla Di Santo de OceanoScientific aux méthodes très rigoureuses de séquençage ADN / ARN, dans les locaux de l'École de l'ADN au sein du Muséum d'Histoire Naturelle. Une fois les cours en laboratoire terminés en juillet, des travaux pratiques seront effectués à bord du voilier LOVE THE OCEAN en octobre au départ de la Grande Motte, avec le matériel de séquençage embarqué.