LogoOSC-Expedition.jpg


Les Iles Éparses

Sur une suggestion de Bruno David, Président du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) en décembre dernier, il a été décidé de concentrer les efforts de bioprospection et de séquençage ADN / ARN in situ sur les récifs coralliens des Iles Éparses, placées sous l'autorité de la Préfecture des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) et de la Marine Nationale qui en contrôle l'accès, car ces cinq iles et ilots sont strictement interdits d'accès. OceanoScientific dispose des autorisations nécessaires à sa bioprospection. Les échantillons collectés par les plongeuses scientifiques des Expéditions OceanoScientific enrichiront les collections du MNHN.

 

Iles Eparses.png

Émergeant à pic depuis les fonds marins jusqu’à la surface, les îles Eparses se répartissent entre 10° et 25° de latitude Sud dans le Canal du Mozambique : Archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India et, au Nord de La Réunion : Tromelin. La surface terrestre cumulée de ces îles ne dépasse pas 43 km2, mais l’ensemble de leurs eaux sous juridiction française représente un total de 640 400 km2, soit environ 6 % du territoire maritime français. Les îles Éparses font partie du territoire des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), lui-même associé à l’Union Européenne, en qualité de Pays et Territoire d’Outre-Mer.