LogoOSC-Expedition.jpg

Expédition
Iles Éparses
2022-2023

Lundi 14 mars 2022

 Préparation des équipements et procédures scientifiques 

L’équipe scientifique de l'association OceanoScientific s'élargit et progresse dans la préparation des Expéditions OceanoScientific 2022-2027. D'un côté, la définition des procédures relatives aux séquençages ADN et ARN d'échantillons d'organismes marins. Ils seront réalisés à bord du nouvel OceanoScientific Explorer dénommé LOVE THE OCEAN durant l'hiver prochain (été austral). De l'autre, les équipements constitutifs de la Version 3.0 de l'OSC System. La collaboration technique avec l'antenne de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) de Plouzané (Brest - France) se prolonge ainsi sous les directives de l'ingénieur Denis Diverrès, dont les conseils avisés permirent le succès de l'Expédition OceanoScientific 2016-2017 sous le 40e Sud. Quant à la grande innovation qui va consister à réaliser le séquençage génétique d'organismes marins des récifs coralliens des îles françaises de l'Océan Indien sur un voilier, un partenariat est mis en œuvre avec l'École de l'ADN dirigée par le Professeur Christian Siatka à Nîmes (France). 

1-22-02-22-Ecole_ADN-L.Sekund-C.Siatka-C.Di_Santos-Photo_YG-1Lt.jpg

Les 22 et 23 février 2022, dans les locaux de l'École de l'ADN à Nîmes, Linn Sekund, à gauche et Carla Di Santo encadrent le Professeur Christian Siatka qui leur apprend les gestes essentiels des procédures de séquençage qu'elles auront à mettre en œuvre à bord du catamaran LOVE THE OCEAN. Photo OceanoScientific

Après Linn Sekund, Suédoise dotée d'un master de conservation de la biodiversité marine obtenu au Portugal après une licence en management environnemental en Grande-Bretagne, qui a rejoint les Expéditions OceanoScientific dans le courant de l'année 2020 au poste de Coordinatrice Scientifique, c'est au tour de Carla Di Santo d'intégrer l'association OceanoScientific en ce début d'année 2022. Antérieurement technicienne de laboratoire en microbiologie médicale, responsable de programmes de conservation marine aux Maldives ou plongeuse professionnelle à Marseille, Carla Di Santo est titulaire d'un master en bio-ressources aquatiques complété d'un diplôme de chef de projets en aquaculture durable et halieutique de l'Université de Montpellier. Dans l'équipe OceanoScientific, Carla Di Santo est à la fois Coordinatrice Scientifique et Responsable de Plongée.

 

De son côté, l'an dernier, Linn Sekund a complété ses compétences scientifiques et environnementales par une formation professionnelle de plongée. Toutes deux travailleront en effet en tandem pour recueillir les échantillons d'organismes marins sur les récifs coralliens, puis pour en réaliser le séquençage dès leur retour à bord du catamaran LOVE THE OCEAN.

 

Cette bioprospection ciblera quatre familles distinctes d'organismes marins : anthozoaires (corail, anémones, méduses) ; ascidies (invertébrés) ; spongiaires (éponges) ; végétaux (algues). L'objectif est autant la recherche d'organismes marins inconnus ou méconnus génétiquement, que la préservation du patrimoine génétique du domaine sous-marin français, le plus étendu au Monde.

 

Les séquences génétiques qui résulteront de ces bioprospections seront précieusement stockées dans un cloud afin d'être accessibles prioritairement aux étudiants français, aux instituts scientifiques, mais également aux industriels de la Santé et du Bien-être. De cette manière, il sera possible d'exploiter économiquement et vertueusement ces fantastiques ressources naturelles françaises par biomimétisme. C'est une manière concrète de préserver la vie sur les récifs en évitant le pillage. C'est aussi l'occasion de préserver le patrimoine génétique d'organismes qui vivent sur la Planète depuis plusieurs centaines de millions d'années (cnidaires / anthozoaires) et qui sont aujourd'hui menacés de disparaitre du fait de l'augmentation de la température et de l'acidité de l'eau de mer, conséquences directes de l'activité humaine (anthropisme).

2-22-02-10-IRD_IMAGO-D.Diverres-L.Sekund-OSC_System-Lt.jpg

En utilisant la technologie de l'OSC System Version 2.1 qui a fonctionné avec succès autour du monde durant l'été austral 2016-2017, Denis Diverrès et Linn Sekund conçoivent actuellement la Version 3.0, comme ici le 10 février 2022 dans l'atelier de l'antenne IRD IMAGO du Campus Ifremer de Plouzané (Brest - France). Photo OceanoScientific

Dans le laboratoire de l'École de l'ADN, Linn Sekund, à gauche et Carla Di Santo se familiarisent avec le matériel qu'elles utiliseront à bord du catamaran LOVE THE OCEAN lorsqu'elles seront sur les récifs coralliens français des îles de l'Océan Indien, au tout début de l'année 2023. Photo École de l'ADN

3-22-02-23-Ecole_ADN-Linn_Sekund-Carla_Di_Santos-Photo_C.Siatka-Lt.jpg